ERYA COACHING VOUS SOUHAITE

LA BIENVENUE  !

 

A PROPOS D'ERYA

Erya est l’association du mot "Eryr" (aigle en gallois)

et de la lettre "A" pour accompagnement.

Erya est un mot « totem » pour illustrer le bénéfice essentiel tiré d'un processus de coaching : celui de pouvoir s'accorder une pause pour se questionner et prendre du recul afin de changer son regard, sur soi-même, son environnement ainsi que d' élargir sa vision du monde.

 

Car pour atteindre un objectif d’ordre personnel ou professionnel, il est parfois nécessaire de prendre de la hauteur,  comme un aigle en plein vol, quand ce dernier se laisse porter par les courants pour observer de haut, avec sa vue remarquable, son environnement.

Prendre de la hauteur, c’est ainsi prendre conscience du chemin parcouru, de ses forces ou celles de son équipe, des obstacles encore à franchir, et des ressources disponibles.

 

Prendre de la hauteur permet enfin de réfléchir aux prochaines étapes à franchir pour atteindre l’objectif fixé.

Les valeurs portées par Erya sont la bienveillance, l’empathie, le sens de l’engagement au service du bien-être et de la performance individuelle et collective.

Erya s’engage auprès de vous !

OFFRE

Conseil, Coaching et Formation

Allez l'équipe

ENTREPRISE

PARTICULIER

une liaison
une liaison

COACHING SOLIDAIRE

 

La force d'un Réseau

PARTENAIRES

ERYA travaille avec un réseau de compétences qui offre à ses clients une réponse complète et sur mesure.

ASSOCIATION

Le Réseau CESAR (Coaching Ethique et Supervision pour un Accompagnement Responsable) est une association née d’une rencontre entre des hommes et des femmes passionnés, tous coachs consultants certifiés.

Son but :

Promouvoir le métier de coach et prôner l’accompagnement responsable.

Ses activités :

Proposer des sessions de supervision pour et par des coachs expérimentés.

Organiser des ateliers, des conférences et des rencontres littéraires autour des thématiques du coaching et du développement personnel.

Proposer des missions réalisées par une équipe de coachs partageant la même vision du métier.

Sa vocation :

Favoriser le partage des connaissances, l’échange de  pratiques et la montée en compétences des coachs en profitant des forces et des expériences de chacun.

C’est un cercle où chaque coach peut « grandir » en dépassant ses difficultés et en analysant ses facteurs de succès.

Fort de sa représentativité géographique et de la diversité des profils de ses membres, le Réseau CESAR participe aux appels d’offres en présentant des garanties solides à ses clients.

ACTRASAN

ACTRASAN est une société de coaching, conseil et formation spécialisée dans le secteur

sanitaire-social et médico-social.

ERYA et ACTRASAN, complémentaires dans leurs expertises, mènent une mission commune auprès de l'ensemble des ESMS de Guyane

 

PROFIL

SABINE EWERS

Coach Consultante certifiée

Fondatrice d’Erya, je suis très attachée au développement de la personne, avec la conviction que nous avons chacun en nous les ressources  et les talents disponibles pour réaliser nos objectifs ainsi que trouver ou conserver notre  équilibre.

J'exerce depuis plus de 20 ans dans le secteur bancaire. J’ai occupé des postes variés, du management d’équipes commerciales au management transversal dans le cadre du pilotage et de la gestion de projets.

Je conduis aujourd'hui des projets stratégiques et innovants liés à la transformation digitale et à l’intelligence artificielle, nécessitant un accompagnement du changement de proximité pour les équipes.

Dans le cadre de mes fonctions de management, j’ai aussi eu l’occasion d’accompagner des salariés en phase de transition professionnelle.

 

Maman de 3 enfants,  à la recherche constante d’un équilibre entre vie familiale et vie professionnelle, j’ai moi-même traversé des périodes d’interrogations et de remises en question.

Enrichie de ces expériences multiples, j’ai voulu développer mes compétences en me  formant en continu à de nouvelles méthodes et approches qui exploitent les ressources intellectuelles, cognitives et émotionnelles de l’être humain. Ces outils concrets et efficaces apportent des résultats rapides et pérennes.

 

Ce sont ces méthodes, issues des thérapies brèves, de la CNV (Communication Non Violente), de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) et des approches systémiques que je mets en pratique pour développer les activités et l’offre d’Erya.

 
Logo_Final_Sabine_RVB_edited.jpg

 

 

 

 

 

Le coaching en 20 questions

1. Que peut-on attendre d’un coach? Dans quels domaines peut-il nous aider ?

Un coach est un facilitateur, un révélateur de ressources et de talents. Il accompagne une personne, un groupe, ou une entreprise pour résoudre une problématique ou pour faciliter la mise en œuvre de nouveaux projets. Le travail du coach va consister à identifier derrière les interrogations du client un objectif et l’accompagner dans sa réalisation.

Les domaines d’intervention d’un coach sont nombreux : il intervient dans la sphère privée ou professionnelle, de façon individuelle ou collective. Les sujets sont également variés : confiance en soi, prise de parole en public, gestion du stress, gestion du temps, problèmes relationnels, préparation mentale, cohésion d’équipe, motivation, prise de nouveau poste, mise en place de nouveaux projets ou organisations …

 

2. Le coaching est- il réservé aux personnes qui se sentent mal ?

Souvent, un coach est sollicité quand un déséquilibre est constaté au niveau personnel ou collectif. Ce déséquilibre peut se traduire par du stress, des conflits, des problèmes relationnels, un manque de confiance en soi….

Un coach peut aussi intervenir en amont, pour anticiper et préparer les conditions favorables de la réalisation d’un projet : préparation mentale d’un sportif pour une compétition, ou encore, renforcer la motivation d’une équipe dans une phase de transition.

 

3. Le coach sert-il également de psychologue? Quelle est la différence entre un coach et un psychologue ?

Certains coachs sont psychologues, psychothérapeutes ou médecins mais ce n’est pas une généralité. Ils partagent tous la pratique d’une véritable écoute empathique et l’art du questionnement.

Le coaching est une discipline des sciences humaines axé sur l’accompagnement et le développement des personnes. Il vise le potentiel d’un individu ou d’une équipe. La démarche de coaching est orientée solution avec l’objectif de rendre le client autonome face à sa problématique.

La psychologie est une science de la guérison concentrée sur l’analyse des causes d’une situation et la réparation des dommages. De manière presque caricaturale, le coach regarde le futur avec son client alors que les thérapeutes soignent à partir de ce qui s’est passé.

Une différence visible entre le coach et le psychologue est le facteur temps : le coach va accompagner le client sur une durée limitée nécessaire à l’atteinte de son objectif alors qu’un psychologue peut suivre un client sur une longue durée.

Le coaching individuel s’étale ainsi sur une période de quelques mois. Il peut être plus long dans le cadre d’un coaching d’équipe.

Avant toute intervention avec son client, le coach doit s’assurer que la demande entre bien dans son champ de compétences. Il ne doit pas hésiter à questionner le demandeur sur un suivi par un thérapeute (psychologue, addictologue ou tout autre professionnel) dès qu’il a un doute sur la pertinence du coaching pour le client et le cas échéant décliner la mission.

Au cours du processus coaching, le coach doit aussi savoir passer le relais à un psychologue lorsque le problématique dépasse ses compétences (ex : dépression, addiction, phobies...)

4. Quelle est la différence entre un coach et un mentor ?

Le mentor transmet le fruit de son expérience, tout en veillant à respecter l’identité et l’autonomie de la personne qu’il accompagne. Il intervient essentiellement dans la vie professionnelle dans le cadre d’une réorganisation, de la gestion d’une relève, de l’évolution de carrière, de l’intégration de nouveaux collaborateurs ou encore de l’insertion professionnelle.

Le mentor va apporter aussi des conseils, de la méthode : aucune certification n’est nécessaire pour être un mentor qui gagne sa légitimité par son expérience

 

Le coach ne donne pas de conseils car il n’a pas cette expertise « métier ». En revanche, le coach certifié a été formé pour accompagner les personnes avec des méthodes issues des thérapies brèves, de la PNL (Programmation Neuro Linguistique), des approches systémiques. C’est cette expertise qui lui permet d’intervenir dans des domaines très variés pour accompagner le client.

Le mentor et le coach ont un point commun ; ils sont tous les deux une figure de transition

 

5. Quelle est la différence entre un coach et un consultant ?

Le conseil. Un consultant va bien souvent intervenir dans un domaine d’expertise et va apporter des conseils.

Le coach n’apporte pas de conseils : il accompagne le client afin que ce dernier trouve en lui-même les ressources nécessaires pour atteindre son objectif. Le coach peut proposer au client de se faire aider par un consultant sur un domaine précis qui relève de l’acquisition de compétences nouvelles.

 

6. Quelle différence entre coaching d’équipe et team-building ?

Le team building travaille sur la cohésion d’équipe. Par le biais d’activités qui sortent les collaborateurs de leur cadre habituel de travail, le team-building se concentre sur l’amélioration de la performance collective, en travaillant sur les relations entre les membres de l’équipe. 

Le coaching d’équipe s’appuie sur un processus qui dure plusieurs séances pour accompagner une équipe dans l’atteinte d’un objectif. Dans le cas d’une réorganisation importante, l’accompagnement peut durer plus d’un an.

 

7. Quelles sont les limites du coaching?

Dès lors que la demande dépasse ses compétences, le coach doit décliner la mission et orienter vers d’autresspécialistes (consultants-conseils, formateurs, thérapeutes). Lors de l’entretien préalable, le coach doit s’assurer que la demande du client relève bien de ses compétences. Parfois, c’est au terme de quelques séances que le coach devra reconnaitre ses limites et orienter le client vers un autre intervenantspécialiste.

 

8. Comment distinguer un bon d’un mauvais coach?

Un coach pratique la bienveillance et l’écoute. Il accompagne ses clients en respectant le cadre déontologique de la profession. Le coach s’appuie sur les trois piliers de ce cadre :

  • la protection (confidentialité, non-jugement, respect de l’identité du client…),

  • la permission (liberté du client de faire ou de ne pas faire, d’être d’accord ou pas d’accord, de poser des questions, d’exprimer son ressenti...)

  • la puissance  (engagement et implication du client dans le processus, responsabiliser le client dans ses choix)

 

Un bon coach a bien souvent réalisé un travail sur lui-même et il est supervisé dans ses pratiques. Il saura ainsi reconnaître ses limites. Un bon coach accompagne son client jusqu’à l’atteinte de l’ objectif fixé dans le cadre du contrat qui le lie à son client.

9. Comment choisir son coach ?

Tout dépend de l’objectif, et de la personnalité.

Choisir un coach certifié garantit le professionnalisme, mais il est surtout important de se sentir en confiance avec votre coach.

Un bon rapport collaboratif est ainsi au cœur d’un processus de coaching réussi.

Un bon coach prendra le temps, lors d’un entretien préalable, de bien écouter la demande et de répondre à toutes les questions. Il expliquera le cadre déontologique dans lequel se déroulera la mission.

Cet entretien est donc essentiel pour voir si le « feeling » passe.

Il ne faut pas hésiter à faire des entretiens préalables avec deux ou trois coachs différents : les approches et les outils utilisés peuvent être différents et le contact relationnel plus ou moins facile.

 

10. Comment un coach peut-il m’aider à résoudre un problème s’il ne donne pas de conseils ?

Vous êtes le meilleur expert de vous-même. Vous seul connaissez ce qui est bon pour vous.

Le coach ne vous conseille pas mais va utiliser des outils pour vous accompagner, révéler en vous ces ressources qui vont vous permettre de trouver vous-même la meilleure solution à la question que vous vous posez.. Si vous rechercher des conseils, mieux vaut vous tourner vers un mentor ou un consultant.

 

11. Coach sportif, coach scolaire, coach de vie, coach professionnel, coaching de dirigeant :comment s’y retrouver ? Est-il besoin de faire appel à un coach spécialisé ?

Un coach spécialisé va apporter en plus une expertise dans un domaine particulier. Les coachs spécialisés travaillent dans un secteur particulier et ils ont acquis une expérience par le contact avec de nombreux acteurs de ce secteur.

Faire appel à un coach spécialisé n’est pas une obligation, mais cela peut être rassurant.

 

12. Pour quoi vient-on vous voir le plus souvent ?

Dans le cadre du coaching personnel, ce sont souvent des problématiques liées à la confiance en soi et à l’affirmation de soi dans la sphère privée ou professionnelle.

On trouve également des demandes pourapprendre à mieux se connaître, se comprendre et évoluer sur son chemin de vie

Enfin, il n’est pas rare que les clients demandent à être accompagnés pour envisager un changement de profession, de métier ou de vie.

Le coaching en entreprise aborde des champs différents (cohésion d’équipe, motivation, nouveaux projets, changements d’organisation…). Dans le cadre d’un coaching d’entreprise on peut avoir du coaching individuel à la demande de l’entreprise pour certains de ses salariés.

 

13. Comment fonctionne un coaching? De combien de séances par semaine a-t-on besoin, et pendant combien de temps devra-t-on suivre les séances?

Lors du premier contact le coach propose un entretien préalable. Cet entretien permet de prendre connaissance et de valider la problématique du client, et d’expliquer à ce dernier le cadre déontologique du processus de coaching.

Cet entretien permet aussi de s’assurerde l’engagement du client dans le processus proposé.

C’est enfin une étape essentiellepour établir les bases du rapport collaboratif indispensable à la réussitede coaching.

Un processus de coaching individuel nécessite en moyenne 8 à 10 séances. Les deux (voire trois premières) séances sont consacrées à la clarification de l’objectif. La durée de ces séances est variable (entre 45mn et une heure). Le rythme des séances est également variable  : hebdomadaires au départ, elles peuvent devenir par la suite bimensuelles voire mensuelles en fonction des actions à mettre en œuvre.

Le client peut interrompre à tout moment un processus de coaching

 

14. Si l’accompagnement est limité dans le temps, est- il possible de faire appel plusieurs  fois à un même coach ? Pourquoi un coach ne pourrait-il pas me suivre sur le long terme comme un psychologue ?

Un processus de coaching réussi s’arrête en général au terme de 10 séances (parfois moins, parfois plus) lorsque le client a atteint lobjectif fixé et contractualisé et qu’il esten capacité de mobiliser ses ressources et d’être autonome si dans le futur, un questionnement similaire se présente.

Il est possible de faire appel une nouvelle fois à un même coach si l’objectif est différent. Mais il n’est pas souhaitable de créer un lien de dépendance avec son coach.

 

15. Les outils et techniques utilisées par le coach sont-ils différents de ceux utilisés par les psychologues ?

Un grand nombre d’outils sont issus des méthodes employés par les thérapeutes (écoute, questionnement, thérapies brèves). Cependant, le coach développe aussi ses propres outils en fonction des besoins de ses clients.

Néanmoins il est important de ne pas confondre ce que les deux intervenants peuvent apporter. On peut trouver des clients qui sont accompagnés par un psychologue et par un coach en même temps.

 

16. Certains coachs affichent des spécialités : hypnose, PNL, thérapies brèves, approches systémiques, Gestalt…comment choisir ?

Il faut prendre le temps de faire des recherches et de poser toutes les questions si besoin lors de l’entretien préalable, Le client doit se sentir confortable et en confiance avec les outils et les approches utilisés.

 

17. Le coaching nous requiert-t-il du travail individuel à la maison, entre deux séances? Quel temps devons-nous consacrer au coaching par semaine pour que cela fonctionne?

Ce n’est pas du travail à proprement dit mais plutôt de la réflexion et des actions que le client aura de lui-même choisi de mettre en place, de tester.

Une séance de coaching mobilise beaucoup d’énergie et bien souvent, entre deux séances, le client se questionne, s’interroge « ça mouline ».

 

18.Dans quel cas de figure un coaching de groupe sera plus adapté qu’un coaching individuel ?

Un coaching de groupe permet de prendre des informations, d’échanger, de partager des ressentis. C’est parfois le premier pas avant d’entamer un coaching individuel (par exemple, assister à un atelier sur la gestion du stress ou la communication non violente)

En entreprise, il peut aussi arriver de partir sur un coaching d’équipe et finalement compléter la démarche par un coaching individuel de dirigeant.

 

19. Le coaching est-il adapté aux enfants/adolescents ?

Le coaching scolaire se développe de plus en plus. Pour les mineurs, c’est une relation tripartite qui s’instaure entre le coach, l’enfant/l’adolescent et les parents…et avec parfois des objectifs différents ! Cela nécessite une expertise particulière du coach.

 

20. Mon coach me propose de signer un contrat ? pourquoi ? en quoi cela m’engage-t-il ?

A l’issue de l’entretien préalable, le coach adresse un contrat au client dans lequel sont précisés la demande du client (objet du coaching), le prix de chaque séance et modalités de paiement, le lieu, la durée des séances, les droits et devoirs avec les éléments de base du cadre déontologique. Le coach joint à son contrat le code déontologique de la profession (issu des organismes de l’ICF ou EMCC).

En signant ce contrat, le client marque son premier pas dans le processus de coaching.

FAQ

CONTACT

06 60 75 68 78

 

©2020 par Erya Coaching